Saint-Bar
Barre

F Accueil

Bienvenue

Mot du directeur

Calendrier

Actualités

Inscriptions

Sites amis

Le "Liens"

Fête du collège

Information du volontaire

F Formation

Les options

Projets d'établissement et éducatif

RGE et ROI

Les septièmes

F Espace Doc

Documents généraux

Documents de branche

Documents des profs

F La vie dans les niveaux

Classes et titulaires

Niveau 5-6

Niveau 3-4

Niveau 1-2

F Le collège

Situation

Les bâtiments

Le personnel

Equipe de direction

Equipes de niveaux

Equipes administratives

Organes de participation

F Vie quotidienne

Orientations pédagogiques

Remédiation et tutorat

L'horaire d'une journée

Services pédagogiques

F Projets

Agenda 21

Tous nos projets

Mail Webmail   Mail Rechercher

Login | Elèves | Profs | Parents | Anciens | Contacts

Nouvelles des anciens

Vingt ans après

Posté par René JEUKENNE - décembre 2008

Oui, déjà 20 ans qu'ils et elles avaient quitté Saint-Bar! Mais Catherine et Frédéric Dubru ont eu l'heureuse initiative de les réunir chez eux un samedi de ce mois de novembre. Ainsi ont-ils pu accueillir Vincent Bovy, Olivier D'Aout, Anne Desfontaines, Jean-Marc Dielie, Serge Di Prospero, ALberto Gonzales (qui était revenu d'Espagne exprès!), Georges Hubner, Cécile Jeukenne, Patrick Jossens, Christian Lovinfosse, Karim Maklouf et Anne Salée de 6C, A dans 10 ans ?

Madame Louis

Posté par René JEUKENNE - décembre 2008

Le décès récent de Mme Louis, veuve d'Auguste Louis qui enseigna chez nous les mathématiques jusqu'en 1973, nous rappelle des évènements d'un temps que les moins de... soixante ans n'ont pas pu connaître".

C'était en 1944. Les alliés cherchaient à couper les voies de ravitaillement de l'armée allemande. Ainsi bombardaient-ils le pont du Val-Benoît, maillon faible de la ligne Aix-la-Chapelle-Liège. Il ne s'agissait pas de ce qu'on appelle maintenant des "frappes chirurgicales": Kinkempois, les quartiers de Fragnée et de Fétinne furent le lieu d'un véritable festival de carpet bombing - qu'aujourd'hui, on appelerait pudiquement "importants dommages collatéraux".

Or, la famille Louis habitait 9, quai du Condroz : en plein dans la zone sinistrée. C'est alors que Pierre Roosen, pittoresque professeur de néérlandais, offrit à son collègue de venir habiter chez lui en attendant la fin des bombardements.

Ainsi la famille Louis émigra pour quelques temps à Alt Hoeselt, ce village limbourgeois étant épargné par les attaques aériennes.

Pour rejoindre le collège, il y avait un tram qui allait jusqu'à Herstal (probablement pour amener les ouvriers flamands à la F.N.). Et de Herstal à Hors-Château ? En cette période troublée, les transports en commun étaient tellement perturbés (voire inexistants certains jours) que MM. Louis et Roosen faisaient ce trajet "pédibus cum jambis".

Et Nous, on se plaint du prix de l'essence!!!

Décès de Monsieur Pluymers

Posté par Gilbert DEBATICE - décembre 2008

Monsieur Roger Pluymers est mort accidentellement, il y a quelques mois. Madame Pluymers et son mari ont consacré généreusement de leur temps aux activités du Collège. Nous disons toute notre sympathie à Madame Pluymers ainsi qu'à ses enfants Christophe et Jean-Marc.

Pour proposer une correction ou pour signaler un abus, contactez le webmaster